IDM : du design-time au runtime, un résumé

Cet article de Jean-Marc Jézéquel : Ingénierie Dirigé par les Modèles : du design-time au runtime, publié dans « Génie Logiciel – Ingéniérie dirigée par les modèles, 93 (2010) » est intéressant dans le sens où il permet de remettre en perspective les différents travaux de son équipe (Triskell – IRISA).

Les modèles sont vus comme des moyens de séparer les préoccupation, l’activité de conception est donc une composition de modèles, qui peut donc être vu comme un tissage d’aspects (au sens large : prise en compte de besoins (fonctionnels ou non).

La composition des modèles est vue : à la conception comme un moyen de construire une ligne de produits, à l’exécution comme un cadre pour reconfigurer des systèmes dynamiquement adaptatifs.

La notion de variabilité est ainsi la même aussi bien dans les lignes de produits que dans les systèmes adaptatifs. L’argument de l’automatisation de la reconfiguration utilisé est que pour n points de variabilité, (ou dimensions de variabilité), le nombre de configuration est de 2n et le nombre de transitions est potentiellement de 2n*2n-1 (voir article Morin et al. ICSE 2009).

La solution d’adaptation est ainsi basée sur un mécanisme de réflexion/observation au niveau modèle à l’exécution (Model@runtime).

Un modèle d’aspect est proposé pour permettre la construction dynamique d’un ensemble de variantes requises pour une nouvelle situation.

Notons ici que le sens de variante est ici différent de celui que nous donnons. Un variante correspond pour Triskell à un point de variabilité, alors que pour nous il y a une variante unique correspondant au logiciel résultant répondant à la situation donnée.

La construction du script de Reconfiguration (qui semble correspondre à notre plan d’adaptation) n’est pas détaillé. C’est en fait une configuration complète qui est décrite dans la suite de l’article, arguant que les performances sont tout à fait correctes (de l’ordre de quelques ms). Des mécanismes de validation sont intégrés dans le système de génération.

Domaines d’applications cités :

  • gestion de crise (dans les aéroports)
  • aspects adaptatifs d’une application de CRM
  • plate forme domotique pour le maintien à domicile de personnes dépendantes.

A propos Jean-Marie Gilliot

Enseignant Chercheur à Telecom Bretagne Informatique, enseignement par projets
Cet article, publié dans lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s